Arpenter la forêt au prisme des émotions : le martelage #2

“On martèle mal lorsqu’il pleut” : prononcée par le propriétaire des lieux, propriétaire forestier de son état, cette phrase servit d’augure pour ce martelage ariégeois pensé la veille au soir sous la pluie, commencé...